Comment faire une demande d'extension de maison ?

Les différents travaux qui concernent l’agrandissement d’une maison sont régis par des règles bien définies et des formalités administratives précises. Il est donc nécessaire de faire une demande d’extension de maison. Celle-ci peut prendre la forme d’une déclaration préalable de travaux ou d’un permis de construire. Ces procédures doivent également être effectuées avant la concrétisation du projet de construction.

Cibler les travaux autorisés avant de faire une demande d’extension de maison

Une extension de maison peut revêtir de nombreuses formes, en fonction des préférences de ceux qui veulent la réaliser. Il peut ainsi s’agir d’une classique création de vérandas ou d’un astucieux aménagement de combles.

Lire également : Comment procéder à une rénovation de salle de bain à Nantes ?

Ce type d’agrandissement est très encadré par de nombreux documents officiels. Il est donc essentiel d’en avoir connaissance pour faire une demande d’extension de maison en toute légalité.

Consulter le plan local d’urbanisme (PLU) en vigueur dans la commune qui abrite la maison fait partie des étapes à suivre pour y arriver. Cette précaution permet d’obtenir des informations utiles sur les règles d’implantation applicables à la parcelle ou les différentes formalités à remplir.

A lire également : Carottage des murs : techniques et conseils pour une perforation précise

En second lieu, il est nécessaire de demander une autorisation d’urbanisme pour voir une habitation s’agrandir. Elle est valable pendant trois ans et peut se présenter sous deux formes : une déclaration préalable de travaux ou une demande de permis de construire.

Faire une déclaration préalable de travaux

Faire une demande d’extension de maison et voir son projet de construction se concrétiser ne peuvent être possibles sans une déclaration préalable de travaux.

Il s’agit d’un dossier qui englobe les travaux de petite envergure comme la construction d’une véranda ou l’installation d’une piscine. De même, il permet à la mairie de vérifier la faisabilité du projet d’extension de maison avant de donner son aval.

Un projet d’agrandissement de maison est soumis à une déclaration préalable lorsqu’il remplit certains critères. Il s’agit, entre autres, de travaux qui entraînent une emprise au sol inférieure ou égale à 40 mètres carrés. Le terrain doit également être situé dans la zone urbaine du plan local d’urbanisme.

Obtenir un permis de construire pour agrandir sa maison

demande d’extension de maison

Les particuliers qui ne sont pas concernés par la déclaration préalable de travaux doivent se renseigner sur le permis de construire avant d’agrandir leur maison.

À l’instar du document cité plus haut, il permet à l’administration de s’assurer que le projet présenté est bien conforme aux règles d’urbanisation. Toutefois, il n’est appliqué que pour les travaux à moyenne ou grande ampleur, comme la construction d’un immeuble ou de tout autre type de logement.

Un projet peut être soumis à une demande de permis de construire s’il génère une emprise au sol ou une surface de plancher supérieure à 40 mètres carrés. En général, les demandes d’agrandissement de maison s’effectuent auprès de la mairie.

Trouver un architecte pour dessiner les plans de l'extension

Une fois le choix de l’architecte fait, celui-ci pourra réaliser les plans d'extension en fonction des contraintes techniques et réglementaires. Les plans devront respecter les règles du Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou tout autre document d'urbanisme applicable à la zone où se trouve votre logement.

Pour ce faire, il faut une description détaillée de vos besoins et envies en termes d'espace supplémentaire, ainsi que toute information sur la structure actuelle de votre maison.

Lorsque vous avez obtenu les plans définitifs, vous pouvez ensuite passer à la prochaine étape : demander un permis de construire. Pour cela, rendez-vous sur le site internet officiel du gouvernement ou dans votre mairie pour récupérer le formulaire Cerfa 13406*07 qui correspond à une demande de permis de construire.

Remplissez soigneusement tous les champs demandés avec précision. N'oubliez pas qu'une erreur peut retarder voire compromettre l'obtention du permis ! Il faut que l'administration puisse traiter votre dossier sans avoir besoin de solliciter des compléments d'informations auprès de vous.

Choisir les matériaux et les équipements nécessaires pour l'extension de la maison

Une fois que le permis de construire est obtenu, vous devez prendre en compte plusieurs critères lors du choix des matériaux. La durabilité, la qualité, le design ainsi que leur coût sont des éléments clés à considérer. Les propriétaires doivent aussi se renseigner sur les performances énergétiques des différents matériaux proposés.

Pour cela, il peut être judicieux d'aller consulter un professionnel qui saura vous guider dans vos choix selon votre budget et vos attentes en termes d'esthétique ou de solidité.

Côté équipements, pensez aux futurs usages que vous ferez de cet espace supplémentaire. Par exemple, si vous souhaitez créer une pièce lumineuse avec vue sur votre jardin pour y travailler ou lire un bon livre pendant l'hiver alors qu'il fait nuit très tôt et froid dans la maison principale, optez pour une large fenêtre donnant sur votre beau jardin verdoyant!

Si c'est plutôt une chambre destinée aux enfants qui doit être créée alors qu'ils grandissent trop vite et manquent d'espace personnel (et donc génèrent plus souvent des conflits!), choisissez plutôt un sol facilement nettoyable qui résiste aux chocs du quotidien.

Pour finalement avoir une extension harmonieuse avec l'existant où chaque membre de la famille puisse s'y sentir bien !