Comment puis-je savoir si mon matelas est trop mou ?

La fermeté d’un matelas varie d’un modèle à un autre. Si le couchage peut perdre sa fermeté dans le temps, la durée que cela mettra dépend de la qualité du soutien offert à la base. Cette mollesse va également dépendre de nombreux autres facteurs. Quels que soient les cas, vous pourriez facilement reconnaître un matelas trop mou. Découvrez ici quelques indices.

Les signes indicatifs d’un matelas trop mou

Un matelas trop mou peut se remarquer à travers la légèreté du soutien offert. En effet, un couchage doit soutenir à un certain niveau votre colonne vertébrale pendant que vous dormez. Ce n’est pas ce que fait un matelas trop mou.

Lire également : Conseils pour bien dormir : où mettre la tête de lit ?

Ce dernier aura tendance à s’enfoncer lorsque vous vous y couchez. Ainsi, il laisse des traces à votre réveil. Selon la mollesse du matelas, celui-ci prendra plus ou moins du temps pour reprendre sa forme initiale. Retenez que même un matelas ferme pourrait bien s’enfoncer. Cependant, les traces de l’enfoncement disparaissent aussitôt que vous vous levez.

On peut également reconnaître un matelas trop mou grâce à des signes cliniques que ressent le dormeur. Lorsque vous utilisez ce type de couchage, vous avez constamment des maux de dos. En effet, votre colonne vertébrale épouse les courbes que dessine votre corps sous l’influence de sa masse.

Lire également : Les avantages d’une location camion avec hayon

Cela pourrait également entraîner une fatigue intense au réveil. La raison est toute simple, vos muscles doivent travailler la nuit pour réajuster la position de votre corps. Vous pourriez également connaître des réveils fréquents au milieu de la nuit.

Quelles solutions possibles ?

matelas trop mou

Remplacer systématiquement un matelas trop mou n’est pas forcément la meilleure option. Il faudra d’abord tenir compte du degré de souplesse de votre couchage. Lorsque le matelas est vraiment souple, les traces mettront longtemps à disparaître. Si c’est votre cas, un changement devra être envisagé afin de profiter d’une meilleure qualité de sommeil.

Par contre, lorsque les traces que vous laissez se résorbent moins lentement, vous pouvez opter pour un sur-matelas. Cet accessoire, en plus de décorer votre matelas, va apporter plus de fermeté pour soutenir votre colonne vertébrale. Dès lors, vous ne risquez plus de vous réveiller fréquemment. De même, vous êtes à l’abri des maux de dos et des fatigues au réveil.

Par ailleurs, le choix d’un tel survêtement doit se faire avec minutie. En effet, il existe de nombreux modèles de sur-matelas sur le marché. Ils n’offrent donc pas les mêmes soutiens. Pour un matelas trop mou, il est recommandé d’opter pour un sur-matelas ayant une densité comprise entre 500 et 700 g/m2.

Pour avoir de telles densités, vous devez vous tourner vers les sur-matelas en latex ou les modèles conçus avec des mousses à mémoire de forme. Votre confort en dépend !