Quelle est la meilleure peinture extérieure pour bois ?

Le monde de la décoration peut faire appel à un peintre pour différent type de travaux. Il peut s’agir par exemple de peindre du bois. Face à la multitude de peintures qui existe, laquelle devez-vous choisir ? Éléments de réponse.

La meilleure peinture en fonction du type d’ouvrage

Il n’y a pas de meilleure peinture de façon figée. Tout dépend de l’utilisation qui doit être faite de la peinture. De même, l’usage qui doit être fait du bois à recouvrir de peinture entre aussi en ligne de compte.

A lire également : Quelle peinture choisir pour un mur de clôture ?

Ainsi, pour un portail ou pour une clôture, il est recommandé de faire usage de la peinture acrylique. Cette dernière est à base d’eau et adhère plus vite à l’ouvrage. De plus, elle résiste mieux à l’effet du climat.

Pour des ouvrages peu sollicités, vous pouvez faire le pari des peintures à solvant. Ces dernières ont le défaut de vite se salir. C’est pourquoi elles ne peuvent pas servir pour des surfaces constamment touchées.

A lire en complément : Optimiser l'espace dans un petit appartement : les meilleures astuces à connaître

Par contre, la peinture acrylique est plus pratique tant pour les ouvrages exposés ou non. Vous avez une protection contre les agressions naturelles et même une capacité de couverture plus accrue. C’est certainement une peinture à cocher, lors de vos courses au magasin ou en quincaillerie.

La meilleure peinture en fonction de l’essence de bois

Peinture extérieure pour bois

Pour déterminer la peinture à exploiter, vous devez forcément inspecter le type de bois que vous avez en face de vous. Il s’agit d’un matériau qui peut évoluer dans le temps et même subir des transformations après usage.

Vous devez par exemple vérifier si le bois est résineux ou non résineux. En fonction de sa nature, vous devez appliquer des traitements avant de mettre la peinture.

Pour en revenir à l’essence du bois, les peintures acryliques ou avec solvant peuvent convenir aux feuillus comme le noisetier, le châtaignier ou encore le chêne.

Si votre ouvrage se fait en bois exotique comme le teck, l’iroko ou autres, vous devez lui faire subir des traitements dans le but de le dégraisser. Pour la peinture, c’est l’acrylique qui l’emporte en raison des anti-siccatifs secrétés par le bois. Ces sécrétions empêchent les peintures à solvants de sécher.

La meilleure peinture en fonction de l’aspect souhaité

Le choix de la peinture se fera aussi en fonction de l’aspect visuel que vous souhaitez donner à l’ouvrage. Par exemple, si vous désirez un bois opaque, tournez-vous sans hésiter vers les peintures à solvants.

Elles ont l’avantage de ne pas masquer le veinage contrairement à la peinture acrylique. Si c’est la coloration du bois qui vous intéresse, vous pouvez choisir les peintures acryliques pour un effet plus imposant.